HOKUSAI KATSUKAWA 1760-1849

Peintre, dessinateur, spécialiste de l’Ukiyo-e.

Son œuvre influença de nombreux artistes européens, en particulier Paul Gauguin, Vincent Van Gogh et Claude Monet.

Il signa parfois ses travaux par la formule Gakyōjin, « Le Vieux Fou de dessin ». Il est considéré comme le père du manga dont il aurait inventé le mot qui signifie « esquisse spontanée ».

Né à Edo sous le nom de Tokitar, il serait le fils d’un fabriquant de miroir pour le shogunat. Il fit son apprentissage chez un graveur sur bois de 14 à 18 ans, puis fut engagé comme élève dessinateur dans le prestigieux atelier de Katsukawa Shunsho. Il y travailla durant 19 ans.

A sa sortie, Hokusai continua d’apprendre en étudiant dans de nombreuses écoles. Il produisit durant cette période de nombreuses peintures, surimonos et estampes.

En 1798, Hokusai se libéra de tout lien avec les écoles pour devenir un artiste indépendant et se renomma Hokusai. A partir de 1820, il créa ses travaux les plus connus, comme les "Trente-six vues du Mont Fuji". Il était alors un artiste célèbre dans tout le Japon.

La première estampe de cette série, la Grande Vague de Kanagawa est sans aucun doute l'estampe japonaise la plus connue dans la monde entier.

Il mourut le 10 mai 1949 et laissa derrière lui une œuvre qui comprend 30 000 dessins. Sur sa pierre tombale il laissa cette épitaphe : « Oh! La liberté, la belle liberté, quand on va aux champs d'été pour y laisser son corps périssable ! ». Sur son lit de mort, il prononça ces dernières paroles : « Encore cinq ans de plus et je serais devenu un véritable peintre.