YOSHIDA TOSHI 1911-1995

Artiste d’estampe japonaise associé au mouvement hanga sosaku, il est le fils de l’artiste Hiroshi Yoshida un artiste d’estampes important du mouvement shin-hanga (Renouveau de l’estampe) des années 1920 aux années 1950.  Né en 1911, lors de la dernière année de l'ère Meiji Yoshida est témoin de l'ascension puis de la fin du shin hanga, du développement après-guerre du mouvement hanga sōsaku (impressions créatives) et de l'expressionisme allemand

Durant sa petite enfance, une des ses jambes étant paralysée, il n’était pas en mesure d’aller à l'école. Il passait son temps dans l’atelier de son père à le regarder travailler. Il aimait aussi contempler les animaux. Encouragé par sa grand-mère Rui Yoshida, Toshi a souvent fait des croquis d'animaux sophistiqués.

Sa carrière artistique de Toshi Yoshida a été une longue lutte entre la fidélité à l'héritage de son père et sa propre liberté.  En 1926, Toshi  choisit les animaux comme sujet principal pour se distinguer de son père, qui était spécialisé dans le paysage. Toutefois, dans les années 1930, père et fils ont voyagé ensemble et même dessiné côte à côte. De 1930 à 1931, Hiroshi et Toshi se sont rendu en Inde, à  Shangai, Hong-Kong, en Malaisie, à Singapour, Calcutta et en Birmanie.

Sa carrière d’adulte commence cependant dans des circonstances difficiles, Toshi était un apprenti dans le système familial Yoshida, son père lui laissant peu, voire aucune autonomie artistique. A la mort de son père en 1950, il va petit à petit développer son propre style.

En 1951, en raison de difficultés économiques, Toshi Yoshida va publier dix-sept œuvres de paysage, pour son compte personnel, avant de rompre avec l’enseignement paternel et de commencer une série d'estampes abstraites, influencé par son frère, Hodaka Yoshida également artiste. En 1953, Toshi voyage aux États-Unis, au Mexique, à Londres, et au Proche-Orient Il fait des expositions dans une trentaine de musées et de galeries. De 1954 à 1973, Yoshida fera plus de trois cent estampes abstraites.

En 1971, Yoshida retourne à son affinité première pour les animaux. Son "Oiseau mouche et fuchsia", en 1971 est un prélude aux travaux sur les animaux d'Afrique qu'il commence l'année suivante. De 1971 à 1994, jusqu'aux dernières années de sa vie, Toshi travaille presque exclusivement sur des estampes animalières. Toshi a aussi été illustrateur de livres pour enfants, dont il a écrit certaines des histoires.