KOTONDO TORII 1900-1976

Kotondo nait dans le quartier de Nihonbashi à Tokyo sous le nom de Saito Akira. Il est adopté à l'âge de 15 ans par un des maîtres de l'estampe, de l'école Torii : Torii Kiyotada IV. L'école Torii avait une longue tradition du travail de gravure sur bois, connue particulièrement pour les représentations du théâtre Kabuki, dés le XVIIIe siècle. Il va donc, très jeune, être initié à la technique de l'estampe.

Il travaille d'abord sous le tutorat du peintre Kobori Tomone puis en 1915, il entre dans l'atelier de Kiyokata Kaburagi (1878-1973) où il apprend la peinture Bijin-ga (images de belles femmes) et l'art des estampes. Il y rencontre les anciens élèves de Kiyokata comme  Kawase Hasui, Ito Shinsui et d'autres artistes du mouvement Shin-hanga. Il commence à peindre sous le nom de Masahiko. En 1926, il prend le nom de Kotondo, nom sous lequel toutes ses estampes seront publiées.

De 1929 à 1934, Torii Kotondo fait 21 estampes Binjin-ga dans le style Shin-hanga. Elles furent d'abord publiées par Sakai & Kawaguchi, puis à partir de 1931 par Kawaguchi et enfin par Ikeda. Elles ont été en majorité gravées par Maeda Kentaro (1900-1985?) et imprimées par Komatsu Wasakichi. Les estampes de Kotondo étaient produites en petites séries de 200 ou 300 exemplaires et les blocs ont été détruits pendant la guerre. Dans les années 1980 de nouveaux sets (d'excellente qualité) ont été publiés par Ishukankokai sous le nom de "12 aspects de la femme". Ces estampes sont parmi les chefs d'œuvres du style Shin-hanga.

En 1937, Kotondo devient metteur en scène au Théâtre Kabuki Impérial. En 1941, il prend la direction de l'école Torii quand son père se retire et prend le nom Torii VIII. Après la deuxième guerre mondiale, il travaille pour la télévision et enseigne le kabuki à l'Université Nihon. En 1954, au décès de son père, il prend le nom de Kiyotada V et continue à peindre des portraits d'acteurs, mais plus jamais il ne fera d'estampes. Il est mort en 1976 et en 1982, sa fille Torii Kiyomitsu deviendra Torii IX, la première femme directrice de l'école Torii.