KAMISAKA SEKKA 1866-1942

Kamisaka Sekka fut une figure artistique importante du début du XXème siècle au Japon.

Né à Kyoto dans une famille de samouraï, ses talents pour l’art furent reconnus très tôt, il travailla pour la décoration, en particulier comme laqueur et rejoignit la fameuse école traditionnelle de peinture Rinpa dont il devint un des principaux maîtres. Il est d’ailleurs considéré comme le dernier représentant de cette tradition artistique. Il continua de travailler sur des supports très variés. En 1910, Sekka fut envoyé par le gouvernement japonais à Glasgow afin d’étudier cette nouvelle attraction européenne pour les arts japonais (grande époque de ce que l’on appela le Japonisme). A son retour, il enseigna à la nouvelle école d’arts appliqués de Kyoto. Après s’être confronté aux goûts, aux styles et aux techniques de l’occident, il s’en servit dans son travail, mêlant ainsi ces nouvelles connaissances aux techniques traditionnelles japonaises. Il est facile de deviner cette juxtaposition en regardant ses œuvres ; tout en conservant les thématiques traditionnelles à l’art japonais, et certains éléments caractéristiques de l’école de Rinpa, l’influence de l’Europe est évidente. Ce frottement donne à ses œuvres toute leur modernité. Il utilisa un large éventail de couleurs brillantes et ses images sont souvent à la limite d’être des motifs plus que des illustrations réalistes d’un sujet.