Passer aux informations produits
1 de 9

Estampe Japonaise de Kunisada III | Les 47 Ronins - Acte 8

Estampe Japonaise de Kunisada III | Les 47 Ronins - Acte 8

Prix habituel CHF 150.92
Prix habituel Prix soldé CHF 150.92
Promotion Épuisé
Taxes incluses. Frais d'expédition calculés à l'étape de paiement.

Cette Estampe Japonaise d'une scène de vie quotidienne sur fond de paysage avec le Mont Fuji illustre le chapitre 8 de la célèbre histoire des 47 Ronins.

Konami, le fille d’Honzô, le chef des serviteurs du daimyo, est fiancée à Rikiya, le fils de Yuranosuke. Leur mariage a été reporté, provoquant beaucoup d’embarras à la jeune fille. Tonase, la femme d’Honzô, décide alors d’amener sa fille au domicile de Yuranosuke pour forcer le mariage. Cette estampe représente la mère et la fille qui regardent le Mont Fuji sur la route du Tôkaidô, l’artère principale entre Edo et Kyoto. Tonase encourage sa fille en lui parlant du bonheur qu’elle vivra lorsqu’elle sera mariée.

Les 47 Rônins :

La légende des 47 rônins correspond à un fait historique. Elle raconte qu’en 1701 un groupe de samouraïs errants décida le seigneur Asano, leur maître, condamné au suicide rituel par le Shogun pour avoir blessé Kira Yoshinaka, le maître des cérémonies de la maison du Shogun, qui l’avait insulté. Cette histoire inspira de très nombreux artistes d'ukiyo-e, elle est une des pièces les plus populaires du théâtre Kabuki et du théâtre de marionnettes Bunraku. Jusqu’à aujourd’hui où de très nombreuses adaptations au cinéma ont été réalisées.

Titre: Le voyage de la mariée

Série :47 ronins (Kanadehon Chushingura) Acte 8

Edition : circa. 1851-1853

Condition: bon état de conservation

Dimensions: format oban

Avec Certificat d'Authenticité.

Afficher tous les détails

À PROPOS DE L'ARTISTE

Utagawa Kunisada III (1848-1920) est un peintre de ukiyo-e de l'école Utagawa, spécialisé dans les yakusha-e (estampe d'acteur de Kabuki, théatre japonais). Il commence sa formation à l'âge de 10 ans auprès de Utagawa Kunisada I et la poursuit avec Kunisada II après la mort de leur maître.
Il signe d'abord ses estampes du nom de « Kunimasa » ou « Baidō Kunimasa ». Vers 1889, il commence à les signer « Kunisada », «Baidō Kunisada » ou « Kōchōrō Kunisada ». En 1892, il signe « Hōsai », « Kōchōrō Hōsai », « Baidō Hōsai » et « Utagawa Hōsai ».

  • ENVOI ET LIVRAISON

    📦 Envoi protégé et assuré
    🚀 Expédié sous 48h

    🎁 Frais de ports gratuits (hors Estampes encadrées) à partir de 350€ d'achat

  • RETOURS ET ÉCHANGES

    Vous avez la possibilité de nous retourner votre achat gratuitement dans un délai deux semaines après la réception de votre colis, et l'échanger contre tout article ou bon d'achat, en ligne et en boutique.