estampe japonaise de chikanobu serie chiyoda palace interieur palais une femme de la cour s'apprete à se se laver les mains
Se lavant les mains. Série à l'intérieur du Palais Chiyoda
Se lavant les mains. Série à l'intérieur du Palais Chiyoda
CHIKANOBU TOYOHARA

Se lavant les mains. Série à l'intérieur du Palais Chiyoda

Prix régulier €680,00 €0,00 Prix unitaire par
TTC Frais de port calculés à l'étape de paiement.

Série à l'intérieur du Palais Chiyoda ( Chiyoda no Ôoku) 

Edition : 1895

Editeur : Fukuda Hatsujiro 

Dimensions : triptyque

Conditions : quelques tâches, voir photos

Une jeune femme de haut rang, au centre de la composition s'apprête à se laver les mains, une de ses servantes sur la droite apportant l'eau, dans un luxueux récipient laqué, et la deuxième, sur la  gauche porte des serviettes. Les trois femmes portent de luxueux kimonos, aux décors fleuris. Rien d'autres sur cette composition de Chikanobu que l'harmonie dans les gestes et les couleurs des trois femmes dépeintes dans un moment du quotidien.

La série L’intérieur du Palais Chiyoda (Chiyoda no Ôoku) tout comme la série A l’extérieur du Palais Chiyoda, éditées en 1896-1897, présente les détails de la vie du palais des Shoguns, avant l’ère Meiji. Chikanobu dépeint les divers moments de fêtes et de cérémonies diverses dans le quartier des femmes. Les estampes de cette série donne une impression d’ensemble sur les intérieurs privés des Shoguns au milieu du XIXe siècle. Les femmes sont représentées, dans un idéal féminin épanoui dans un royaume de tranquillité et d'harmonie.

Chiyoda Öoku est le terme pour désigner cette zone du palais dédiée aux femmes, à l'ère Edo, sous le Shogunat. Y vivaient la femme femme du Shogun, ses filles non mariées, sa mère, accompagnées de leurs servantes et dames de cour.

En savoir plus sur CHIKANOBU TOYOHARA 1838-1912


Partager ce produit