estampe japonaise fukagawa 100 vues edo. les bords de la riviere
estampe japonaise fukagawa 100 vues edo. les bords de la riviere pavillon utilise pour le tir a larc
HIROSHIGE

le pavillon Sanjusangendo à Fukagawa, les cent vues célèbres d'Edo

Prix régulier €320,00 €0,00 Prix unitaire par
TTC Frais de port calculés à l'étape de paiement.

Série : Les cent vues célèbres d'Edo, N°69

1ère édition : 1858. Ici édition : Taisho (1912-1926)

très belle ré édition de 1920

Format, Oban : 36*24,5cm

Conditions : très bonnes

On voit sur cette estampe d'Hiroshige, une partie du pavillon Sanjusangendo qui mesurait plus de 120 mètres de long. Une partie de l'édifice apparaît ici, en diagonale dans la composition de l'image. Le Sanjusangendo dans le quartier de Fukagawa fut construit en 1642, comme réplique du temple de Kyoto qui abrite 1001 statues de Kannon. La réplique d'Edo (qui n'existe plus aujourd'hui) était surtout utilisée pour sa longue véranda qui servait à l'entrainement pour les archers. De l'extrémité sud de la véranda, les archers devaient atteindre la cible placée à l'extrémité nord sans que les flèches viennent à toucher l'édifice. Dans l'estampe, les archers et la cible sont hors du champ de vision, tandis qu'au pied du pavillon, des samouraïs et des femmes semblent suivre des yeux une flèche lancée. Dans le lit de la rivière, au second plan, sont entreposés les bois de construction de l'entrepôt Kiba de Fukagawa. 15 ans plus tard l'édition des Cent vues d'Edo, le Sanjusangendo allait être rasé par le gouvernement Meiji.

D'après Cent vues célèbres d'Edo, Melanie Trede et Lorenz Bichler, Taschen 2010.

HIROSHIGE UTAGAWA 1797-1858


Partager ce produit