SUMI-E

Sumi-e signifie peinture à l’encre ou image à l’eau et à l’encre. C’est une technique de la peinture japonaise provenant deChine, qui se développe à lépoque de Muromachi (du XIVe au XVIe siècle) mais qui perdure jusqu’à aujourd’hui. Ce courant se caractérise par l’usage du lavis à l’encre noire. On trouve une prédominance du paysage comme sujet et la proximité avec la philosophie du bouddhisme zen.

Le peintre de sumi-e modifie la dilution de l’encre, la position du pinceau, la force et la vitesse pour jouer sur l’épaisseur et la netteté des lignes ainsi que sur les niveaux de gris.

De nos jours, la peinture au lavis, qui a donné quelques-unes des œuvres les plus acclamées des arts japonais, est très intimement associée à la culture raffinée de Muromachi, tout comme le bouddhisme zen, la cérémonie du thé, le théâtre nô, les jardins de pierre ou l’art floral de l’ikebana.