KAJITA HANKO 1870-1919

Kajita Hanko est l’un de ces artistes de la fin du XIXe siècle emblématique d’une époque de transition entre la tradition de l’ukiyo-e et les estampes modernes. Tout  comme Kaburagi Kyokata, Keishu ou Tomioka Eisen, il gagna sa vie avant tout en réalisant des illustrations pour des livres (des kuchi-e).

Il est né à Tokyo en 1870, sous le nom de Kajita Jojiro. Son père était un artisan ferronnier réputé. A l’âge de onze ans il devient l’apprenti du peintre Nabeta Gyokuei. C’est autour de 1880 qu’il prend le nom de Hanko. 

Le démon de Dieu, était une série de romans populaires publiés par  le magazine de Tokyo Yomiuri Shinbun, Hanko réalisa la plupart des illustrations de cette série, qui étaient ajoutées en supplément à chaque roman.

En 1898, Hanko devient professeur et travaille à l’école d’art de Takaoka, dans la préfecture de Toyama, puis avant le tournant du siècle, il fonde sa propre école privée à Tokyo. Il eut une grande influence sur la jeune génération et guida des artistes comme Maeda Seison, Togyo Okumara et Kokei Kobayashi.

Hanko décède à l’âge de Quarante sept ans de la tuberculose.