Estampes et objets traditionnels japonais
Estampes et objets traditionnels japonais
Panier 0

Kokeshi

Art Japonais Artisanat japonais japanese craft japanese doll Kokeshi poupee en bois

Connaissez-vous les Kokeshi?  Ces poupées de bois traditionnellement sans bras, ni jambe aux motifs floraux. Vous les avez sûrement croisées au cours de votre voyage au Japon et depuis quelques années à Uchiwa Gallery et en France. Ces poupées destinées originellement aux enfants font partie de la culture populaire japonaise. Elles sont présentes sur l'archipel depuis bientôt deux siècles. En effet, elles sont apparues pour la première fois au XIXème siècle à la fin de l'ère Edo dans les villes thermales du Tôhôku. Les Onsen, représentaient une activité importante qui permettait aux artisans de bénéficier de leur clientèle pour leur propre activité. L'artisanat de la Kokeshi connaît des moments importants de production dans les années 30 puis dans les années 70 et de nouveau depuis 2010.

Les premiers artisans étaient des tourneurs de bois qui fabriquent pour l'essentiel des objets et ustensiles du quotidien. Ils produisirent tout d'abord des kokeshi très simples. Elles étaient peintes au colorant alimentaire de deux couleurs, rouge et noir, sans danger pour la santé puisqu'elles étaient destinées aux petites filles. Dans les premières années de cet artisanat, les artistes se trouvaient principalement  dans trois préfectures FukushimaMiyagi et Yamagata. A partir de 1880, les tours à bois évoluent et permettent à l'artisan de travailler seul et non plus à deux simultanément pour une poupée. Cette nouvelle technologie permet aussi de créer de nouvelles formes telles que des rayures, des spirales et des cercles. De nouvelles couleurs viennent également élargir la palette des artistes. 

Au premier abord, les kokeshi traditionnelles peuvent paraître pour certains peu différentes les unes des autres. Cependant, on compte 11 styles traditionnels.  En observant les yeux, les motifs, les cheveux vous pouvez y trouver la patte de l'artisan et ainsi identifier dans quelle tradition s'inscrit la poupée. De plus, de nos jours, une grande variété créative est visible dans la confection de la kokeshi souvenir et créative sôsaku. Les artisans sont de véritables artistes ayant conquis le cœur des amateurs et des collectionneurs. Certains ont gagné des concours nationaux, d'autres voient leurs œuvres exposées dans des musées comme Abe Konomi par exemple dont quelques poupées sont exposées au musée de Sendai ou encore Watanabe Masao au musée du jouet de Nuremberg en Allemagne. Les artisans transmettent leur savoir-faire à leurs apprentis mais aussi à la famille.  Depuis une dizaine d'années, la Kokeshi connaît un regain d'intérêt. Mais le milieu peine désormais à trouver des apprentis et les artisans vieillissants ne trouvent pas tous de successeurs. 

Nous nous joignons donc à Laetitia Hebert qui dans son ouvrage "souhaite de tout cœur que l'intérêt des nouveaux collectionneurs apportera le souffle nécessaire pour que l'artisanat de la kokeshi redevienne florissant"

 

Cet article a été rédigé grâce au merveilleux livre de Laetitia HébertKokeshi, l'art des poupées japonaises aux éditions Le prunier, Sully. Retrouvez cette auteure également sur les réseaux sociaux sous le nom de @folkeshi

Découvrez nos Kokeshis 

 



Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés