Infos

Le festival Hina Matsuri

Le festival Hina Matsuri

Hina matsuri est, au Japon la fête des poupées, qui se déroule au mois de mars et qui est dévolue aux petites filles.  Lors de cette journée, la famille et les proches de la petite fille organisent à son attention une petite fête. Au cours de cette fête, vêtue d’un kimono, elle recevra ses amies, dégustera des pâtisseries, pourra déballer quelques cadeaux et ira se recueillir dans un sanctuaire Shintô. Parmi la variété de pâtisserie offerte, la plus  typique est un gâteau de riz nommé « Hishimochi ».  L’un des moments clef de cette journée est l’instant où la famille ressort de...

Plus →


Le Tanuki au Japon

Le Tanuki au Japon

Le tanuki, ou chien viverrin, est un animal très important de la mythologie et du folklore japonais. Il ressemble à un raton laveur ou un blaireau mais pour les Japonais c'est avant tout un yokai de la forêt, un esprit parfois malin qui peut jouer bien des tours aux humains. Il est souvent déguisé et peut se transformer à loisir. Très couramment représenté avec son chapeau de paille et sa bouteille de saké, car il aime boire..., on le trouve, par exemple, sous forme de céramique à l'entrée des commerces ou des restaurants, ou en bois, dans une variante des...

Plus →


La technique du Bokashi dans l'estampe japonaise

La technique du Bokashi dans l'estampe japonaise

Le bokashi est une technique utilisée dans l'impression d'estampes sur bois et qui consiste à faire varier la clarté ou l'obscurité d'une seule couleur en appliquant manuellement une gradation d'encre sur une planche d'impression humide, plutôt que d'encrer uniformément le bloc. Cette pratique doit être répétée pour chaque feuille à imprimer. Cette estampe de Koitsu, Neige à Miyajima, illustre parfaitement l'utilisation de cette technique. Le dégradé de bleu-violet dans le ciel et le dégradé de bleu-vert de la mer allant jusqu'à un ton très clair montre la parfaite maitrise du bokashi par l'imprimeur.

Plus →


La Manga d'Hokusai

La Manga d'Hokusai

La manga d'Hokusai fut assurément le best seller absolu parmi les livres d'illustrations du XIXe siècle et les dix premiers volumes se sont probablement vendus à plus de vingt ou trente mille exemplaires

Plus →


L’école d’Osaka

L’école d’Osaka

L’école d’Osaka  (Kamigata-e) : Edo était rapidement devenue le grand centre d’édition pour estampes. Aussi la production d’Osaka, moins abondante et monopolisée par un éditeur puis par quatre, resta longtemps ignorée. Par comparaison elle fut d’assez courte durée, de la fin du XVIII aux années 1860 et se limita presque exclusivement à des portraits d’acteurs dans leur rôle. Son style particulier s’affirma au cours de la deuxième décennie du XIXème siècle et fut alors souvent relevé par tous les raffinements techniques propres à l’édition privée. On peut citer comme artistes de cette école, Hirosada Konishi (1810-1864), Ichiyōsai Yoshitaki (1841-189,  Ryûsai Shigeharu (1803 -1853)....

Plus →